Poêlée de poireaux

Voilà une idée toute simple pour cuisiner les bons petits poireaux de nos paniers…

Couper les extrémités des poireaux de sorte à ne conserver que le blanc et du vert clair. Couper ensuite les poireaux en rondelle d’environ 1cm d’épaisseur et rincez les bien pour éliminer la terre résiduelle.

Faites rissoler des lardons fumés sans matière grasse à feu doux (ils rendent déjà beaucoup de matière grasse naturellement) et rajouter les poireaux. Faire cuire jusqu’à ce que les poireaux deviennent bien tendres (environ 10 minutes).

 

Les plus gourmand(e)s (comme Camille) pourront rajouter en fin de cuisson du riz déjà cuit.

C’est un délice !

 

Publicités

C’est de saison

Ah, l’hiver, ses patates, ses oignons, ses choux, ses courgettes…

quoi? courgettes ?

Ne faites plus d’erreur grâce à ce LIEN ultra pratique, qui vous renseignera tous les mois sur les fruits et légumes que le consommateur responsable mettra dans son panier. Et pas seulement les légumes ! vous découvrirez qu’il y a aussi des saisons à respecter pour la viande, le poisson, les fromages…

 

 

 

 

La soupe de base qui réchauffe les coeurs

Il vous faudra : oignons, pomme de terre, courge, poireaux, navet… de nombreuses variantes sont possibles !

Épluchez la courge et les patates, coupez les en dés. Coupez les oignons, les navets, les poireaux… et jetez le tout allègrement dans une grande casserole d’eau bouillante.

Les petits plus : un bouillon cube (légumes ou volaille) ajouté dans la casserole donne un petit goût très appréciable.

Vous n’avez pas de mixeur? Pas de problème ! Dégustez la telle quelle, en soupe claire. En cas de grosse faim, ajoutez des nouilles fines en fin de cuisson !

A boire très chaud…

Bon appétit !

 

* Gratin de blettes *

Ingrédients :
– des blettes de Panier Piano
– du lait (prévoir 1 litre)
– de la farine (3 grosses cuillères bien chargées)
– du beurre (prévoir 1/4 de pain de 250 g)
– du gros sel
– du sel fin (de Guérande aux herbes)
– du gruyère (ou de l’emmental)

° Préparation :

Mettre de l’eau à bouillir (casserole en rapport avec la quantité de blettes!).
Laver les blettes et les couper pour qu’elles rentrent dans la casserole.
Quand l’eau bout, mettre du gros sel et y mettre les blettes.

Préparer une béchamel! Pour cela, rien de plus simple :
Dans une casserole, mettre :
– environ 1/4 de pain de beurre de 250 g
– 3 cuillères à soupe bien pleines de farine (il faut qu’il y ait un petit monticule formé sur la cuillère)
– environ 1/2 l de lait.
Pendant que ça chauffe (puissance 4 sur les plaques électriques des Hameaux), battre le tout au fouet jusqu’à ce que ça bouille (blup blup) et que la consistance soit à la convenance du cuisinier.
Ne pas oublier de saler avec du sel fin aux herbes!
Si la béchamel est trop épaisse, rajouter du lait (attention, attendre en remuant que ça re-bouille).
Il faut compter 15-20 min pour avoir une belle béchamel!
NB : il ne faut pas s’arrêter de tourner sinon la béchamel s’accroche et crame au fond de la casserole!!! Et une fois qu’on a une bonne consistance, retirer la casserole de la plaque chauffante…

Mettre le four à préchauffer (chaleur tournante haut et bas à 200°C).

Une fois les blettes cuites (elles deviennent vert foncé et elles sont molles), les égoutter, puis les couper en petits bouts. (Enlever la partie basse de la tige blanche si elle est trop dure).

Dans un plat à gratin, mélanger béchamel et blettes.
Si ce n’est pas assez salé, rajouter du sel!

Râper du gruyère par dessus.

Mettre au four jusqu’à ce que le gruyère ait une belle couleur dorée!!!

Et pour finir : se régaler!